Quelles sont les inspections obligatoires lors de la vente d’un bien immobilier ?

diagnostic immobilier

Avant de mettre votre maison sur le marché, assurez-vous d’avoir effectué toutes les inspections professionnelles nécessaires. Certains points sont obligatoires, tandis que d’autres sont indispensables, car les acheteurs peuvent poser des questions.

Contrôle obligatoire des installations électriques

Selon la loi, les installations électriques à basse tension doivent faire l’objet d’un diagnostic périodique. Normalement, le contrôle est effectué lorsque vous décidez de vendre votre bien, vous n’avez donc pas à vous en préoccuper, il suffit d’en informer l’acheteur. Toutefois, si le contrôle a été effectué il y a plus de cinq ans, vous devez demander un nouveau contrôle. Si l’inspection révèle des défauts, le propriétaire (ou l’acheteur) dispose de six mois pour y remédier. Le diagnostic doit être réalisé par un professionnel agréé afin qu’il soit valide, mais également pour obtenir un document rapportant les éléments importants. Si vous comptez vendre votre bien et réaliser un diagnostic immobilier à Aix en Provence, vous pouvez contacter Légimétrie, un diagnostiqueur certifié. En tant que professionnel, le diagnostiqueur connaît comment y procéder et quelles sont les inspections indispensables. Besoin de plus de renseignements ? Contactez Légimétrie le 04 91 76 30 41.

Le certificat CEB est obligatoire

Le Certificat Energétique des Bâtiments vérifie l’efficacité et les exigences énergétiques de l’enveloppe du bâtiment. Il détermine si des travaux d’isolation supplémentaires sont nécessaires. Le notaire est généralement tenu d’informer l’acheteur de l’efficacité énergétique du bâtiment. Un mauvais certificat peut constituer un obstacle à la vente de votre bien, mais un bon certificat peut vous aider à vendre votre bien plus rapidement. Votre agent immobilier vous expliquera vos obligations en fonction de votre lieu de résidence.

Autres points à vérifier par les acheteurs

Amiante

L’inspection de l’amiante n’est pas obligatoire lors de la vente d’un appartement ou d’une maison, mais elle doit être incluse dans les informations relatives à l’annonce, car elle est susceptible d’être demandée par l’acheteur. En outre, si de l’amiante est trouvé dans un bien vendu, il peut être évité pendant cinq ans après la vente. Si le propriétaire lui-même ne demande pas d’inspection, le notaire devrait inclure une clause spécifique dans le contrat concernant le risque de découverte d’amiante dans le bâtiment. Si ce risque est avéré, le vendeur doit payer l’intégralité des frais de désamiantage de l’immeuble. Les locataires peuvent également demander un contrôle de l’amiante s’ils soupçonnent la présence d’amiante dans l’appartement.

Gaz

Ceci est nécessaire pour vérifier la sécurité des équipements et prévenir les accidents. L’inspection est non obligatoire lors de la vente d’un bien immobilier.

Radon

Il s’agit d’un gaz radioactif naturel provoqué par la dévastation naturelle (désintégration radioactive) de l’uranium et que l’on trouve généralement dans les roches et le sol ». L’inhalation à long terme du radon et de ses produits augmente le risque de cancer du poumon. Le test de radon n’est pas obligatoire, mais l’acheteur peut le demander. L’acheteur peut refuser le test ou accepter de le payer.

Le plomb

Depuis le début du siècle, de nombreuses peintures contenaient du plomb. Les effets toxiques du plomb, en particulier sur les enfants, sont désormais bien connus. Tous les biens immobiliers ne doivent pas être testés pour le plomb avant d’être vendus, mais certains États exigent un test pour les nouvelles constructions.